Tribunal militaire: Une peine de deux ans est requise ce jeudi contre Nouhou Thiam

0

Une peine de deux ans est requise ce jeudi par le procureur militaire contre l’ancien chef d’état-major général des armées sous la transition jugé devant le tribunal militaire.

Le procès des 6 officiers supérieurs des armées dont le général Nouhou Thiam, qui s’est ouvert le mercredi 23 décembre 2015 devant le tribunal militaire, tend vers son épilogue avec la phase des plaidoiries qui suit son cours.

Le procureur militaire Mory Kaba, a requis le peine de deux ans d’emprisonnement ferme contre le général Nouhou Thiam, ancien chef d’état-major général des armées, du lieutenant-colonel Mamadouba Bondabon Camara, ex-préfet de Dubréka, localité périphérique de la capitale.

La même peine est requise pour les autres membres de ce groupe d’officiers dont le colonel Sadou Diallo, le lieutenant Kémo Condé et le lieutenant Mohamed Condé.

Tous sont poursuivis pour « désertion et violation des consignes ».

Les avocats de la défense qui qualifient ce procès « d’arbitraire », vu que leurs clients ont passé 4 ans en prison, sans jugement, se battent bec et ongles, pour obtenir leur libération.

Ces officiers avaient été interpellés au lendemain de l’attaque de la résidence privée du président Alpha Condé survenue le 19 juillet 2013.

Les enquêtes avaient cependant permis de les mettre hors de cause dans la tentative d’assassinat du président guinéen.

Dans leur déposition devant la Cour, ils disent avoir subi des maltraitances de la part de certains hommes en treillis, lors de leur interpellation.

APA

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici