KODAK Digital Still Camera

Poursuivies pour « délit d’exercice illégal de la pharmacie et complicité d’exercice de la profession de pharmacien », trois guinéennes ont été condamnées lundi, 18 janvier, par le tribunal de première instance de Mafanco. Elles écopent chacune, un an d’emprisonnement et un million de francs guinéen d’amende.
Ces femmes ont été les premières a être condamnées en Guinée pour fabrication illégale et vente de faux médicaments. Il s’agit de Fatoumata Camara dit Fatou ‘’Nivaquine’’, Hadja Gbessa Kouyaté et Hadja Fatimet Hizazi.
Toutes avaient prises en flagrant délit lors de leur interpellation il y a quelques mois à Conakry. Si ce verdict a été salué par le syndicat des pharmaciens de Guinée, bon nombre d’observateurs pensent que la sentence est très légère pour dissuader.

Djenabou Diallo avec

kibanyiguinee.info

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here