Tibou Camara Alpha condé est entouré par une équipe de néophytes et de novices beaucoup plus préoccupés par les agendas personnels »

0
photo de tibou camara

photo de tibou camara2015, année des enjeux et de dangers pour la Guinée, selon Tibou Kamara

L’ancien ministre secrétaire d’Etat à la présidence sous la transition, Tibou Kamara, s’est exprmé ce matin sur l’avenir de la situation politique en Guinée. Cet ancien baron de la transition version Konaté Sékouba est très amer envers le régime Condé.

Tibou Kamara, sur les ondes d’Espace FM, ne cache pas ses inquiétudes sur l’avenir de la Guinée. L’année 2015, c’est l’année de tous les enjeux, mais également l’année de tous les dangers pour la Guinée, a-t-il affirmé.

Dans ses explications, il note que ces sept dernières années, la Guinée a vécu dans une situation de crises permanentes. Selon lui, les Guinéens pensaient que l’avènement d’Alpha Condé à la tête de l’Etat guinéen aurait contribué à changer la situation.

« Et malheureusement, la crise s’est accentuée et laisse peser plus d’incertitudes sur notre avenir notamment avec les échéances électorales qui pointent à l’horizon. Dont les conditions et les règles n’ont toujours pas été déterminées au grand dam des acteurs politique. Mais aussi à tous les guinéens qui aspirent à une société de paix et de sécurité pour chacun et pour tous », martèle  M. Kamara.

L’ancien ministre secrétaire d’Etat à la présidence souligne qu’il y a la paix ou la sécurité, ou qu’il y a des incertitudes, tout dépendra de la volonté du pouvoir en place d’aller à la démocratie et de permettre aux Guinéens d’exprimer les choix dans les urnes.

Poursuivant, Tibou Kamara balaie d’un revers de la main les accusations portées contre ceux qui ont dirigé le pays durant la transition, dont il fait partie. Selon lui, on ne peut pas réduire l’histoire de la Guinée à une période transitoire. N’y justifier l’échec d’Alpha Condé par le bilan des autres, enfonce-t-il.

« Je pense qu’il ne faut pas aller dans un bilan de l’humanisme pour chercher toujours à se retrancher derrière des boucs émissaires pour justifier son échec personnel. Il savait de quelle situation, il allait hériter lorsqu’il a décidé d’être candidat à l’élection présidentielle. Et c’est pour changer cette situation qu’il s’est porté candidat et il s’est retrouvé à la tête de l’Etat », affirme Tibou Kamara.

L’ancien bras droit du Président de la transition, le Général Konaté a laissé entendre que : « le véritable problème de la Guinée, c’est qu’aujourd’hui on n’a un homme à la tête du pays qui n’est pas préparé à la fonction présidentielle et qui n’est pas non plus apte à l’exercer. Et malheureusement, il est entouré par une équipe de néophytes et de novices beaucoup plus préoccupés par les agendas personnels »

libreopinionguinee.com

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici