Selon le kalif de Touba, il y a eu deux morts suite aux évènements de Touba et les corps sont à l’hôpital de Gaoual Centre. Il est à préciser que les défunts sont des frères d’une même famille de Karambaya venus de la France pour assister au FIDAO de Touba.

Actuellement, la famille Karambaya et Diakha sont en deuil des deux défunts. Mouctar et Djeneka.

Par rapport aux circonstances de leur mort, ces jeunes ont été pris à partie par une famille Touraya pendant qu’ils détruisaient la deuxième mosquée.
Toutes ces violence ont été causés par une seule famille nommée Touraya à la tête Mamadou Touraya.
Ce jeune homme nommé Mamadou Touraya qui est à la base de toutes ces violences, en 2008 il a décidé avec sa propre famille Touraya de diviser la cité Touba en deux, de construire une deuxième mosquée et de fonder leur kalif. Toutes ces causes font l’objet de ces violences.
Le premier nommé Mouctar Diaby, fils d’El-Sankoumba ce dernier à eu la tête coupée par une machette et le second nommé Djeneka Diaby a été poignardé et est mort ce matin à l’hôpital Gaoual.
Ce matin pendant la prière de l’aube la mosquée de Touba a été attaquée par les loubards de Touraya.

Aucune arrestation n’a eu lieu pour le moment, mais une enquête a été ouverte et des investigations sont en cours pour faire toute la lumière sur
Cet événement.

Fofana Ferekangni sécrétaire federal de la section Ufr de Laval france

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here