Suspension de la grève pour deux mois: Voici l’intégralité du discours d’Aboubacar Soumah

Après près d’un mois de manifestations ayant entraînées des violences et la mort de 3 adolescents, les syndicalistes ont finalement décidé de suspendre ce jeudi 07 décembre 2017 leur mot d’ordre de grève. Cette suspension est le résultat de la médiation menée par les chefs religieux, les coordinations régionales et les organisations de la société civile.

On vous propose de lire l’intégralité du discours d’Aboubacar Soumah, le syndicaliste à la base de ce mouvement qui a paralysé le secteur de l’éducation en Guinée.

«Enseignants et enseignantes de Guinée, très chers camarades, depuis le lundi 13 novembre 2017, vous vous êtes massivement mobilisés sur toute l’entendue du territoire national pour répondre au mot d’ordre de grève lancé par le Syndicat Libre des Enseignants Chercheurs de Guinée (SLECG).

Le succès de cette mobilisation dénote de votre totale adhésion à la juste cause que nous défendons, celle de notre droit à l’amélioration de nos conditions de vie et de travail. Au nom du Bureau exécutif du SLECG, nous voudrons vous remercier, tous et toutes pour le respect massif de ce mot d’ordre de grève, de la discipline et de la détermination qui l’ont caractérisées.

Nous voudrions aussi avoir une pensée à toutes les victimes des incidents consécutifs à cette grève et nous nous inclinons devant la mémoire des disparus tout en exprimant nos compassions à leurs familles respectives.

Chers camardes, durant notre rude combat dont la noblesse n’échappe à personne et malgré la confusion que certains ont voulu entretenir pour saper notre mouvement, de hautes personnalités se sont volontairement mobilisés pour entreprendre une médiation en vue d’une sortie de crise. Cette initiative de conciliation menée par les hautes autorités de notre pays et par des personnalités de la société civile, a abouti au rapprochement de notre position à celle du gouvernement permettant ainsi un accord de principe des autorités du pays à l’ouverture des négociations autour de notre plateforme revendicative.

Il s’agit-là chers camardes, d’un succès significatif de la lutte des enseignants de Guinée et d’une opportunité offerte par le chef de l’Etat que chacun doit œuvrer à concilier afin de faciliter l’atteinte de nos objectifs par les négociations.

Maintenant que nous avons obtenu l’engagement ferme de nos leaders religieux de poursuivre inlassablement leur investissement dans la résolution de la crise jusqu’à l’aboutissement heureux à nos revendications, ce en harmonie avec les centrale syndicales, CNTG-USTG, le Bureau exécutif du SLECG décide de la suspension du mot d’ordre de la grève sur toute l’étendue du territoire national à compter de ce jeudi 7 décembre 2017. Il vous invite à reprendre massivement les cours dès le vendredi 8 décembre 2017. Il vous exhorte également à la vigilance et à un regain de détermination et de mobilisation jusqu’à la victoire finale.

Le Bureau exécutif du SLECG remercie vivement le chef de l’Etat pour avoir accepté de recevoir les chefs religieux et les sages de la République en vue de trouver une solution pour le dénouement de ma crise. Il réitère ses remerciements au grand Imam de la Mosquée de Conakry, à l’Archevêque de Conakry et au président de la Plateforme des Citoyens Unis pour le Développement (PCUD) pour leurs efforts sans relâche en vue de cde dénouement dans l’unité syndicale.

Ensemble nous vaincrons, je vous remercie ».

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here