Sekhoutoureya: Cérémonie d’installation d’Alpha Condé, Encore des couacs…

1
ALPHA CONDE ET KELEFA

La cérémonie d’installation du président Alpha Condé vient de se terminer au palais Sékhoutoureya. Le Président réélu pour un mandat de cinq ans a été investi dans ses fonctions de président de la république ce lundi 21 décembre 2015 par la Cour constitutionnelle. Il entame ainsi son second et dernier quinquennat. A cette investiture, deux couacs ont été enregistrés notamment du côté du greffier de la Cour constitutionnelle et celui du Président de la République.

Le 14 décembre dernier, le président Alpha Condé avait prêté serment au palais Mohamed V en présence de plus d’une dizaine de Chefs d’Etat. Une semaine, jour pour jour, il a été investi en présence du président de la Gambie, Cheick Pr Dr Elhadj Yahya Jameh. Comme lors de la prestation de serment, la cérémonie d’installation du président de la République a enregistré des couacs.

En faisant la lecture du rôle d’audience, le greffier de la Cour constitutionnelle, Me Daye Kaba, a indiqué que l’audience est consacrée à la prestation du serment du président de la République. Et le président de la Cour, Kéléfa Sall a repris la parole pour rectifier le greffier sur le rôle de l’audience. Pour lui, l’audience du jour ne s’agit pas de prestation de serment mais plus tôt, de l’installation du Chef de l’Etat dans ses fonctions.

L’autre fausse note de la cérémonie est que le président réélu s’est assis avant l’autorisation de la Cour qui s’est vue obligée de faire signe pour que le Président se lève.

Ainsi, le président de la Cour constitutionnelle a demandé au président de s’asseoir. Ce n’est pas tout, en réitérant sa prestation de serment devant les membres de la Cour constitutionnelle, il a reboutonné sa veste.

Lejourguinee.net

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici