Robbie Sarah de la radio espace menacée de mort

0
Photo robbie Sarah

La mort annoncée d’un journaliste à Conakry : Pourquoi soutenir Robbie ?

Robbie Sarah, journalisteIl s’appelle Robbie Sarah et est très coPhoto robbie Sarah nnu des auditeurs des Grandes Gueules de la radio privée Espace fm, l’émission actuellement la plus écoutée en Guinée. Son absence du pays- donc de l’émission- avait été durement ressentie par ceux qui se réclament aujourd’hui Robbistes par des SMS qui sont lus au studio par le PDG du groupe Hadafo Médias, l’employeur et animateur de l’émission, Lamine Guirassy.
Comme à ses habitudes, Robbie Sarah aime user et jouir suffisamment de sa liberté d’expression. Il dit et décrit sur un ton qui lui est propre la gabegie et les différents détournements des deniers publics par les gouvernants actuels de la Guinée. Et, on veut lui faire payer son audace. Des menaces de mort fusent et se précisent.
« encore tu viens de prouver que tu es chien de la rue, si un policier dit à une vendeuse de banane quitter quitter dans un endroit violent que tout le monde connait ,est que cè un crime sa?,tous les jours tu montres ta position et ta faiblesse intellectuelle vis à vis des guinénns; en plus ce ki cè passé à paris à charli hebdo, tu merites d ‘être comme sa je jur, mè dja nous avons un groupe en place ki va finir avec toi je jur, un petit d rien p se foutre des guinénns contninu comme sa pour toi la liberté d’expression signifi de pagailler devant la masse, ouffffffff », a-t-on écrit au téléphone de notre confrère.

Le manque de solidarité de la presse guinéenne
Peut-on lister toutes les atteintes, tentatives d’intimidation et menaces de mort dont les journalistes guinéens ont été l’objet ces derniers temps!

Mandian Sidibé a enregistré deux fois des balles « perdues » qui visaient son bureau personnel et le studio, avant de paniquer un dimanche après-midi!

Amadou Diouldé Diallo (RTG) a été destitué de son poste, puis rayé de la fonction publique pour avoir osé dire que le défunt président Lansana Conté avait initié réfection du palais des Nations, récemment rebaptisé palais Mohamed V, par Alpha Condé qui prétendait faire ce travail initié par Conté.
On refuse de renouveler l’accréditation de RFI à Mouctar Bah, parce que soupçonné de ne pas parler la couleur jaune du président Alpha Condé.
On menace de tuer Ibrahima Sory Traoré de Guinee7.com pour avoir repris un article de l’hebdomadaire L’Indépendant qui s’interrogeait sur l’authenticité du prix « remporté » par KPC de Guicopress.
Le journaliste sportif, Séga Diallo était en prison quand des journalistes guinéens publiaient un communiqué de manifestation de soutien à Charlie Hebdo…
Une autre victime de sa liberté d’expression en Guinée ? Abdourahmane Bakoyoko continue de subir la prison, après avoir épuisé les deux mois de condamnation du tribunal de Labé. On ne parle surtout pas de son véhicule 4×4 réduit en carcasse ! Après cette « attaque contre la liberté » ce 6 novembre 2014 au sortir de la radio GPP FM Fouta à Labé, les moins durs des commentaires disaient : « Il a eu de la chance de repartir vivant »…
Enfin, ce qui est surprenant, c’est que beaucoup de ces journalistes qui ont manifesté hier leur soutien à la liberté en France ne le font pas en Guinée. En tout cas, jusqu’à ce jour, ces journalistes qui ne peuvent être menacés, puisque prêchant toujours la bonne parole des maîtres actuels, en attendant les nouveaux, ont toujours refusé de soutenir nos conférences de presse, déclarations et autres démarches de soutien aux journalistes guinéens quand ils sont victimes de menaces ou quand ils sont forcés de vivre en exil comme Mandian Sidibé, perdre le boulot comme Amadou Diouldé Diallo ou menacé de le perdre comme Mouctar Bah.
La nécessité absolue de soutenir Robbie dans cette nouvelle épreuve
Aujourd’hui que beaucoup de nos compatriotes se proclament soldats de la liberté, notamment d’expression, c’est le moment d’enchainer et ne plus accepter que nos libertés soient bafouées en Guinée.
En soutenant et défendant Robbie contre ceux qui lui veulent la mort, on fait plus que la marche républicaine
Nouhou Baldé

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici