REVELATION : Wade, Condé, la kalachnikov et la haïtienne Elsie Auguste

0

« Alpha Condé est un ingrat! Après la tentative de coup d’Etat qui lui était imputée en 1990 et qui lui avait valu les foudres du président guinéen Lansana Conté, la personne qu’il a appelée en premier, était Abdoulaye Wade, opposant au régime de Abdou Diouf » a confié Cheikh Mbacké Samb, ancien Conseiller spécial du président Abdoulaye Wade.
« Lorsqu’il a été perdu à la frontière Sierra Léonaise avec la Guinée, Alpha coïncé, avait demandé à Wade de plaider en sa faveur auprès de Lansana Conté. C’est Wade qui après des négociations avec Lansana Conté, a rappelé Alpha Condé pour lui demander de se débarrasser de la kalachnikov qu’il transportait et de rejoindre le village le plus proche pour que les forces armées guinéennes puissent le contacter pour qu’il se constitue prisonnier », rappelle l’ex Conseiller de Wade, selon lequel, « sans l’intervention de Wade, Alpha serait mort ».
« Pendant les deux ans qu’il est resté en prison, Wade a inlassablement mis la pression sur Lansana Conté pour qu’il soit libéré. En plus, il m’a chargé de porter soutien au RPG, le parti de Condé qui manquait de cadres au niveau international » se rappelle t-il.
« J’avais organisé avec l’aide d’Elsie Auguste, une haïtienne qui prétendait être la femme de Condé et dont l’appartement sur Central Park West servait de résidence à Condé durant ses déplacements, toutes les manifestations qui ont finalement mené à sa libération. Dès sa sortie de prison, il a effectué une tournée aux Usa, et Condé m’a personnellement appelé de l’hôtel Mayflower où il était descendu, pour manifester sa gratitude à Wade qui n’avait cessé de l’appuyer en toute circonstance »ajoutera Cheikh Mbacké Samb…

Source Dakaractu.com

 

 

 

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici