Propos de 500 millions et du statut du chef de file de l’opposition; Dalein précise : « c’est M. Alpha Condé qui a décidé de créer cette institution je ne sais pourquoi ?

0

Ce jeudi, le chef de file de l’opposition guinéenne s’est exprimé sur plusieurs sujets d’intérêt national chez nos confrères de GG.

Libreopinionguinee.com vous propose un décryptage du passage de Cellou Dalein.

Revenant sur l’accident survenu à YOROPOGUIA dans la préfecture de Dubreka la semaine dernière, Dalein n’apprécie pas la manière dont le secteur routier guinéen est géré et pointe du doigt accusateur l’Etat lamentable de nos routes. « D’abord, il faut savoir que la circulation sur la voie publique est basée sur trois choses. On peut indiquer : l’état de nos routes, le contrôle technique, l’état du conducteur. Mais vous connaissez comment se trouve l’état de nos routes. Les permis de conduire sont délivrés de façon opaque et vous savez comment la police gère la circulation. Aucune règle n’est respectée, il passe tout leur temps à arnaquer les citoyens ».

« Si j’étais président, j’allais décréter une journée de deuil national. C’est un accident tragique ! C’était tout à fait normal que le gouvernement décrète une journée de deuil national. Un gouvernement doit agir et prévenir. Moi j’ai annulé mes réceptions de Kindia et Conakry pour compatir à la douleur des familles des victimes ».

Sur les 500 millions de FG par mois,
ça gêne beaucoup des leaders puisque je suis parti faire la fête dans leurs fiefs.
Le statut du chef de file de l’opposition est attribué au plus grand parti de l’opposition. C’est M. Alpha Condé qui a décidé de créer cette institution je ne sais pour quoi ? S’interroge Dalein !

Au mois de février, j’ai reçu une lette du ministère du budget pour me dire qu’un compte à été crée pour le chef de file de l’opposition. Ils m’ont demandé de déléguer des personnes qui vont gérer le compte. En répondant s’il va prendre l’argent, Dalein répond sans gêne « oui je veux prendre l’argent car c’est devenu une loi ». Il nie avoir demandé la mise à disposition du montant…
Tous les chefs de file de l’opposition en Afrique ont les mêmes avantages dixit Dalein.
« Je n’ai jamais dit que je refuge les montants. Je n’ai pas dit que je ne suis pas d’accord sur les avantages liés au statut du chef de file de l’opposition. On peut critiquer ce budget car on critique celui de la primature et de la présidence de la république. J’ai un grand parti politique. Je dois présenter des candidatures sur toute l’étendue du territoire national ».
Aujourd’hui, notre parc automobile est complètement inexistant. En 2010 j’avais 15 puck-up.De nos jours, nous n’avons presque plus rien car nous n’avons pas pu les renouveler.

Au cours de la même émission, Cellou Dalein dit que le statut du chef de file n’est pas une institution mais une personne comme le Mediateur de la république.

Décryptage de Macka Baldé

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici