Les années passent mais ne se ressemblent pas.

A un mois de l’élection présidentielle les préparatifs ne sont toujours pas au beau fixe chez l’opposition.

Fort est de constater que cette année les militants de l’opposition sont de plus en plus moins visible par rapport à la campagne présidentielle précédente.

du côté de la mouvance, la campagne est déjà engagée depuis plusieurs mois, on observe le candidat sortant partout à travers le pays entrain de battre campagne avec des nouvelles promesses pour sa réélection, ceci avec l’appui du moteur administratif.

Des mouvements de soutiens naissent tous les jours en Guinée pour soutirer de l’argent du contribuable.

mais ce qui est étonnant ce que du côté de l’opposition, c’est tout le contraire, on se focalise plutôt sur des cas de contestations, des négociations, des journées ville morte… on n’imagine qu’ils ne savent plus par où commencé.
L’inquiétude chez les militants de l’opposition est visible face à cette situation qui ne semble pas être en leur faveur.
Par rapport à la machine à fraude enclenchée, l’accord qui vient d’être signer par les deux partis malheureusement n’aura pas de temps pour être appliquer à la lettre parce que la date de l’élection est déjà très proche pour que quelqu’un espère modifier toutes ses anomalies constatées sur le fichier électoral.
Les militants de l’opposition risquent d’attendre longtemps pour espérer un engouement ressemblant à celui de 2010.

Libreopinionguinee.com
Macka Balde

Contact

Libreopinionguinee@gmail.com

 

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here