La crise entre les syndicalistes et le gouvernement guinéen perdure. L’exigence des syndicalistes reste la baisse des prix des carburants à la pompe et jusqu’aujourd’hui, aucun compromis ne pointe à l’horizon.

Les coordinations régionales et les religieux s’en mêlent. Depuis la nuit du temps en Guinée, l’implication des sages et des religieux dans la gestion politique est quasiment quotidienne, pourtant ces personnalités ont tout à gagner s’ils s’abstenaient à leurs fonctions respectives.
Ainsi s’éloigner du chemin des politiques.
Il est temps que chacun fasse son travail en Guinée.

PAR LIBREOPINIONGUINEE.COM

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here