Ousmane Gaoual « A la fin du compte, on se moque du peuple Il y a un regret de voir que nous faisons…

0

Accord du 12 octobre: l’opposition guinéenne, de l’optimisme à la déception

On s’attendait à des réactions virulentes au lendemain du boycott de la clôture de la session budgétaire. C’est chose faite. Le député de l’Union des forces démocratiques de Guinée -UFDG- s’est montré très déçu du comportement du président de l’Assemblée nationale et du président du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle.

Ousmane Gaoual Diallo a salué la volonté de l’opposition d’aller au dialogue politique pour éviter une crise au pays. Cependant, déplore-t-il, il y a un manque de volonté politique de la part du président de la mouvance parlementaire, Amadou Damaro Camara qui, selon lui, agirait sur le président de l’Assemblée nationale. Sinon, s’interroge le député de l’UFDG, comment retirer un code électoral amendé et revu en commission et soumettre pour approbation deux autres codes non encore approuvés en plénière?

Ce qui divise les deux groupes majoritaires au Parlement, c’est la volonté de la majorité présidentielle d’empêcher les candidatures indépendantes et de désigner les chefs de quartiers et de districts au scrutin majoritaire en lieu et place de l’esprit du point 2 de l’accord politique signé le 12 octobre dernier qui consistait à la désignation des conseillers au prorata.

Ousmane Gaoual Diallo reconnaît que tout cela était « prévisible ». « A la fin du compte, on se moque du peuple. Il y a un regret de voir que nous faisons du sur-place. Nous avons fait la bonne foi d’aller à un dialogue. Il faut que les Guinéens acceptent qu’Alpha Condé ne veut pas organiser des élections à la base », rouspète le député.

Malgré les divergences, le député de l’UFDG n’exclut pas « une solution » à l’avenir. En attendant la session des lois au mois d’avril prochain, l’opposition républicaine n’a que ses yeux pour pleurer.

Par contre, les protestataires de l’accord se réjouissent de la non adoption du code électoral amendé.

Lejourguinee

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici