Le porte-parole du parti Forces patriotiques pour la démocratie et le développement (FPDD) a réagi par rapport à l’inculpation de son président de Moussa Dadis Camara.

Maxime Manimou a commencé par rappeler qu’il avait prédit l’inculpation de Moussa Dadis Camara. « J’avais dit que le déplacement des juges c’était pour l’inculper ». Malgré cette condamnation, déclare-t-il, « nous sommes sereins derrière notre président Moussa Dadis Camara ».

M. Manimou a ensuite indiqué « nous n’avons pas apprécié son inculpation en dehors du pays ». Cependant, expliquera-t-il, « nous respectons les juridictions guinéennes. Dadis a le moral au beau fixe. Il ne se fait aucun reproche ».

« Nous en sortirons, nous allons gagner la bataille et aller de l’avant. Cette inculpation ne va pas compromettre notre alliance avec l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) », martèle M. Manimou.

Par ailleurs, Ahmed Kourouma, conseiller de Moussa Dadis, qui a qualifié les événements du 28 septembre 2009 de « tragédie, d’une page sombre de notre histoire », a confirmé que « Dadis n’a jamais donné l’ordre aux militaires de tirer sur les manifestants au stade du 28 septembre. Il n’a pas donné l’ordre. c’est une certitude. Personne n’avait donné d’ordre ni le général konaté ni le président Dadis ».
Fanta Bah

avec lejourguinee

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here