Au Niger, l’opposition n’ira pas au second tour prévu dimanche 20 mars.

La coalition qui soutient Hama Amadou vient d’annoncer son retrait de la compétition électorale, suite aux multiples manquements qu’elle a constatés dans le processus. L’opposition dénonce une volonté de passage en force du président Issoufou.

RFI

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here