Plusieurs officiers supérieurs de l’amée nigérienne ont été arrêtés à Niamey.

Ces arrestations interviennent dans un contexte de tension politique à deux mois du scrutin présidentiel et législatif, prévu le 21 février.
L’opposition a suspendu sa participation à l’audit du fichier électoral, à deux mois de la présidentielle.
Ils réclament l’intervention d’un cabinet international, indépendant et crédible.
Le president Mahamadou Issouffou doit s’adresser a la nation jeudi soir.

BBC

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here