Mouctar Diallo de NFD s’exprime sur la mort des 38 guinéens dans les eaux marocaines

0
photo Mouctar Diallo NFD

Chers compatriotes et frères jeunes, je me mets à votre place pour comprendre vos peines et désespoir qui poussent certains à prendre l’énorme risque en tentant la traversée de la Méditerranée pour rejoindre l’Europe dans l’espoir d’y trouver une meilleure vie et de pouvoir aider les parents en Guinée. Mais aussi, je me mets à la place de vos familles et de la Guinée pour vivre un grand chagrin qui est de voir des êtres qui nous sont chers et qui doivent contribuer à développer la Guinée souffrir dans la Forêt marocaine, dans le désert algérien … et mourir dans la mer en tentant coûte que coûte de rentrer en Europe de façon clandestine. Ce phénomène (qui n’est pas récent) a atteint ces derniers temps, un niveau très inquiétant et doit interpeler les autorités et l’ensemble des forces vives du pays pour stopper immédiatement cette gravissime saignée humaine qui nous humilie et nous prive de nos braves jeunes. Je renouvelle au nom de NFD (Nouvelles Forces Démocratiques) mes condoléances aux familles éplorées et au peuple de Guinée et mes prières pour les victimes.

Oui c’est vrai que la situation des jeunes en Guinée est difficile mais elle peut être plus difficile ailleurs, c’est vrai que le pays se porte mal actuellement mais l’avenir c’est la Guinée pourvu qu’on y croit et qu’on décide d’en être acteur.
Chers amis jeunes, l’immigration clandestine est un fléau qui contribue au retard de la Guinée. Ensemble donnons nous la main pour transformer positivement notre pays et créer le rêve guinéen. Oui cela est possible et chacun doit jouer sa partition. Autrement c’est une démission face à notre mission.
Vive la jeunesse pour une Guinée meilleure.

Mouctar Diallo président de (NFD)
Nouvelles forces démocratiques

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici