MEETING DE L’OPPOSITION : POUR JEAN MARC TELLIANO PROCHAINEMENT ÇA SERA À KALOUM POUR L’ASSAUT FINAL  

0
photo meeting de l'opposition

photo meeting de l'oppositionComme annoncé il ya quelques jours, l’opposition guinéenne a effectivement tenu ce jeudi 22 janvier 2015, son 2ème meeting géant au stade de bonfi, dans la commune de Matam.

Pour la deuxième fois dans ce mois de janvier, les leaders de l’opposition ont tenu à se faire entendre sur leurs différentes revendications.

Le bal a été ouvert par le porte parole Aboubacar Sylla, qui est encore une fois revenu sur les tares du régime Condé, il a en outre regretté

le caractère dictatorial de celui-ci. Le président de l’union des forces du changement (UFC) estime que le pouvoir refuse de les écouter.  « Nous appellerons dans les prochains jours à la désobéissance civile », a-t-il lancé.

Ce discours dans lequel on constate la montée d’adrénaline a été suivi de ceux plus durs d’Alpha Sylla Bah DU PGRP, Jean Marc Telliano (RDIG), Alpha Bah (NFD), Bourouno Faya François (PEDN), Sidya Toure (UFR) et Cellou Dalein Diallo (UFDG).

Jean Marc Telliano était plus que déterminé, il a appelé à la mobilisation nationale pour « chasser Alpha Condé du pouvoir ». Mr Telliano de continuer, « désormais nous procéderons aux marches, préparez vous pour l’assaut final à Kaloum ».

Avec plus d’humour, Sidya Touré a pour sa part déplorer  « le mensonge » entretenu par le président de la république, avant d’affirmer que le pays se militarise de plus en plus, en faisant référence aux problèmes survenus sur l’île de kabak.

Enfin, le chef de file de l’opposition, sans une grande surprise a peint de façon négative la gestion du Pr Alpha Condé, en s’appuyant sur les atteintes aux droits de l’homme. « Depuis son arrivée au pouvoir (le Pdt Alpha Condé), 57 de nos militants sont morts sans aucune suite ». souligne Cellou Dallein Diallo.

Il faut retenir que comparativement au meeting du 07 janvier 2015, celui-ci n’aura pas drainé au tant de monde, même si la réussite était visible sur le terrain.

Point de vue sécurité, aucun cas majeur à déplorer, les forces de l’ordre ont joué leur rôle.

Macka balde

libreopinionguinee.com

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici