Photo sekouba Konaté aux États Unis

Photo sekouba Konaté aux États Unis Le dossier du massacres des guinéens au stade du 28 septembre en 2009 sous l’ère de la junte militaire dirigé par le capitaine putschistes Moussa Dadis Camara a connu une accélération très étonnante ces dernières semaines.

Comme par hasard depuis l’annonce de la candidature de Dadis, l’appareil judiciaire s’active à travers des inculpations des membres de l’ex junte dont le numero (2), les généraux Toto Camara, Maturin Bangoura…
Sur ceux beaucoup ne cessent de se poser la question à quand l’interrogatoire du général Sekouba Konaté considéré comme source, afin d’obtenir l’information qu’il ne divulguerait pas autrement de son plein gré.
De son côté le général Konate avait anticipé les choses en déposant une liste des personnes qu’il considère comme auteurs de ce massacre à la Cour Pénale Internationale (CPI).
Cette démarche avait créé un tollé général chez les guinéens en particulier jugeant la crédibilité et même le poste qu’il occupait à l’époque des faits.
Les massacres du 28 septembre 2009 ont enregistré plus de 150 morts.

www.libreopinionguinee.com
Moussa Keita

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here