MAIRIE DE DIXINN : la défaite qui fait marrer la toile

Un peu à la surprise générale, les exécutifs de trois communes de la capitale guinéennes ont été élus ce vendredi, dans la matinée. Il s’agit des communes de Kaloum, Matam et Dixinn. Justement, dans cette dernière circonscription, c’est finalement le candidat de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Mamadou Samba Diallo, qui a été élu maire. Ce qui en soi est une surprise si l’on tient compte de la visite que le chef de l’Etat a rendue hier à Mamadou Sylla, le chef de file de l’Union démocratique de Guinée (UDG), dont le parti était dans le rôle de faiseur de roi. Mais au-delà de la victoire du candidat de Cellou Dalein Diallo, c’est surtout la défaite d’Aboubacar Soumah, du Parti pour la démocratie et l’équilibre (PDE). Ayant convaincu le RPG-arc-en-ciel d’en faire son candidat, il abordait le scrutin avec beaucoup de sérénité. Mais à l’arrivée, il perd à 14 contre 23.

Naturellement, pendant quelques jours, on continuera à élaborer des hypothèses pour savoir ce qui s’est passé. Entre autres, il se dit qu’Alpha Condé s’est trompé de cible. Il aurait parié sur Mamadou Sylla, alors que le chef d’orchestre de l’UDG, c’est le député Dembo Sylla. D’autres encore pensent que Cellou Dalein Diallo a bien retenu la leçon de Kindia et qu’il a cette fois, su davantage convaincre Mamadou Sylla. Une troisième explication dit même que le chef de file de l’opposition, aurait lâché Kindia pour récolter Dixinn. Bref, des tentatives d’explication, on en a plus d’une.

Mais en ce moment précis, les internautes ne sont pas intéressés par ce débat-là. Ils sont plus affairés à se marrer d’Aboubacar Soumah, le candidat malheureux. Parce que depuis qu’il a rompu son alliance avec l’UFDG, il est particulièrement acerbe contre ce parti, les militants ont ainsi l’occasion de lui rendre la monnaie de sa pièce. Eh bien, ils, n’y vont qu’à moitié. Il faut dire que l’intéressé leur a plus ou moins facilité la tâche avec la publication qu’il a faite ce matin sur facebook. Publication dans laquelle, n’y mettant aucune nuance, il assurait qu’il l’emporterait. Aussi, après sa défaite, la même publication inonde les réseaux sociaux. Pendant ce temps, de son côté, il opte pour le silence. Certainement en attendant de récupérer du coup qu’il a ainsi reçu.

A préciser que dans la commune de Kaloum, c’est Aminata Touré, la candidate de Kaloum Yigui qui a été élue maire. Et qu’à Matam, c’est seydouba Sacko de l’Union des forces républicaines (UFR) qui est sorti victorieux. Il reste encore, au compte de la ville de Conakry, les communes de Ratoma et de Matoto, les plus grandes de la capitales guinéennes.

LEDJELY

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here