C’est une affaire très embarrassante qui se déroule du côté de la localité de Madina-Koukouba sous-préfecture de Kanfarandé dans la préfecture de Boké. Tout à commencé le jeudi 18 mai 2017 aux environs de 16h lorsque deux neveux âgés entre 8 et 9 ans se sont disputés. L’un affirme que le fusil ne peut pas lui pénétrer le corps et l’autre à tiré à bout portant pour vérifier si c’est vrai.

Selon des témoins, la victime nommé Boubacar aurait ainsi donné une balle de calibre 12 à son neveu qui sans hésitation ouvre le feu sur lui.
Informé, le sous-préfet M. Camara n’a effectué le déplacement que le lendemain vers 12h. Arrivé sur le lieu du meurtre, le sous-préfet n’a pas demandé autre chose que de l’argent aux parents de la victime et ceux du tueur. Il aurait exigé le montant de 1 millions de francs pour étouffer l’affaire.

Cette pratique des autorités locales doivent être punies car elles m’honorent pas la République. Ce sont des pratiques contraires aux valeurs républicaines.

Depuis Boké Abdoul Ghadiri pour Libreopinionguinee.com
(LOG)

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here