Le procès du député Ousmane gaoual Diallo, poursuivi pour coups et blessures volontaires, à l’encontre d’un opérateur économique Diouldé Tané Diallo s’ouvre ce jeudi du côté du TPI de Mafanco.

Cette première audience du bouillant député s’ouvre sous haute surveillance des forces de sécurité. On note la présence de huit pick-up et un camion de la gendarmerie et de la CMIS.

En plus de cette armada de sécurité, on note la présence massive de ses collèges députés de la formation politique UFDG et son pool d’avocats constitué pour sa défense.

Habillé en costume noir, l’accusé s’est présenté dans la salle d’audience très souriant avec son ruban de député. Les faits reprochés au député est puni par les articles 371, 375,295 du code de procédure pénale guinéenne.

Il faut tout de même rappeler que le député a été arrêté lundi dernier et conduit à la maison centrale de Conakry sans que son immunité parlementaire ne soit levée.

 

avec lejourguinee

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here