Photo macky sall et Abdoulaye wade

Sénégal: « Macky Sall n’a pas reçu un seul kopeck de Lamine Diack », rassure son ancien Premier ministre
Le président sénégalais est dans des sales draps à moins de deux ans de l’élection présidentielle prévue dans son pays. Le journal français, Le Monde, a révélé, vendredi, des propos qui auraient été tenus par l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) de 1999 à 2015 sur le financement de la campagne électorale de 2012 au Sénégal soldée par la victoire de Macky Sall. Son ancien premier ministre, Aminata -Mimi-Touré, sort de son silence et défend Macky Sall. Le site sénégalais, Leral.net, rapporte les démentis de Mimi Touré.

« Dans sa livraison de ce vendredi 18 décembre 2015, le Journal français le Monde rapporte des propos qu’aurait tenus M. Lamine Diack aux enquêteurs français indiquant que l’argent obtenu des Russes pour lequel il est mis en examen pour corruption massive et blanchiment aggravé, aurait servi à financer la campagne électorale du candidat Macky Sall pour l’élection présidentielle de 2012. Comme ancienne directrice de cabinet du candidat Macky Sall, j’étais au cœur de l’organisation de la campagne électorale de la présidentielle de 2012 et je tiens à dire que le candidat Macky Sall n’a pas reçu un seul kopeck de Monsieur Lamine Diack qui, il faut le rappeler, appartenait à une coalition concurrente au premier tour de l’élection présidentielle de 2012 », martèle Mimi Touré.

Elle ajoute: « Je suis formelle et catégorique: la Coalition Macky 2012 qui a porté la candidature du Président Macky Sall n’a reçu aucun soutien financier ni matériel de Lamine Diack, ni en 2012 pour les élections présidentielles ni en 2014 pour les élections locales où il n’a pas non plus soutenu la coalition Benno Bokk Yaakaar dirigé par le Président Macky Sall. »

Pour l’ancienne directrice de campagne du candidat de l’APR « de telles déclarations tendant à jeter le discrédit sur le Président Macky Sall mais aussi sur le Sénégal sont dénuées de tout fondement. »

De son côté, le porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye, s’est voulu formel, rapporte sen360.com. « Lamine Diack n’a pas financé la campagne de Macky Sall, et, dans l’article en question, il ne met aucunement en cause le président Macky Sall. Ce n’est en aucun cas l’argent qui a vaincu le sortant Abdoulaye Wade, alors âgé de 86 ans. Le président Macky Sall a fait sa déclaration de patrimoine et prouvé l’origine licite de sa fortune avant la campagne présidentielle de 2012 », précise le porte-parole du gouvernement.

Pour France24, c’est une véritable bombe qu’a lâchée l’ex-dirigeant de l’athlétisme international Lamine Diack, soupçonné d’avoir couvert des pratiques de dopage d’athlètes russes.

Dans un communiqué, publié vendredi soir, le PDS de Me Abdoulaye Wade, demande au chef de l’Etat de rendre compte et de s’expliquer devant les juges. « Un journal français révèle, en confirmant ce que nous dénoncions déjà à l’époque, le financement des campagnes de Macky Sall par l’argent sale et par des puissances étrangères qui ne pouvaient pardonner à Abdoulaye Wade de défendre d’abord les intérêts de notre pays », écrit le comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds). (…)l’argent sale, l’argent de la triche, l’argent du dopage dans l’athlétisme, l’argent de la drogue du sport, l’argent de la corruption est au cœur des différentes campagnes de Macky Sall », accuse le principal parti de l’opposition au Sénégal.

Serigne Assane Mbacké, le président de l’Alliance pour le patriotisme, l’éthique et la liberté (Apel 221), a déclaré qu' »il serait inadmissible qu’un président soit élu avec cet argent dans un pays majoritairement composé de musulmans. Macky Sall dirige le Sénégal avec de l’argent sale ».

Amadou Kendessa Diallo

+224 664 24 54 78 / 657 24 83 25

E-mail: kenssa2@gmail.com

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here