Le président iranien demande un menu halal et sans alcool, l’Élysée annule le déjeuner

1

Alors qu’un déjeuner était organisé pour la mi-novembre entre François Hollande et son homologue iranien, Hassan Rohani, il a été annulé par l’Elysée en invoquant la tradition républicaine.
La radio RTL rapporte que le déjeuner devant réunir François Hollande et Hassan Rohani a été annulé car le président iranien a demandé un repas halal et sans alcool ce qui contreviendrait aux valeurs de la République française.
« Un repas était envisagé mais il a capoté… Une belle occasion manquée », mentionnent des sources provenant des milieux d’affaires français et iraniens.
Afin d’arrondir les angles et d’apaiser la situation diplomatique, l’Elysée a proposé un petit-déjeuner, suggestion appréhendée comme grippe-sou par Téhéran.
Ce n’est pas la première fois qu’un déjeuner est annulé in extremis entre les dirigeants politiques de ces mêmes pays puisqu’en 2009, un déjeuner à l’Elysée avait également été annulé lors de la visite officielle du Premier ministre irakien, Nouri al-Maliki.
En matière de laïcité, la France est empêtrée dans une spirale ridicule de la surenchère. Les bonnes manières françaises prônent pourtant une certaine souplesse à l’égard du régime alimentaire de son hôte.

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici