Le préfet de Coyah Barboza tabassé, mâchoire cassé, jambe fracturé par des bandits armés

0
1993
Barboza Prefet de coyah

C’est une affaire qui d’effraye la chronique dans la cité Conakry. Dans la nuit de mercredi 23 novembre 2016, le préfet de Coyah, Barboza Soumah, a été attaqué par des bandits armés dans sa résidence officielle rapporte son fils Tamsir

Au cours de cette attaque nocturne, les assaillants qui ont réussi à neutraliser son garde du corps ont violemment tabassé le préfet avant de le torturé. « Ils lui ont cassé la mâchoire, le bras, le front. Ils ont fracturé ses jambes », a témoigné son fils Tamsir.

Tamsir Soumah explique que les bandits ont emporté une forte somme d’argent.

Actuellement son père Barboza Soumah, reçoit de soin à la clinique Pasteur, à Conakry.

Affaire à suivre

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here