Canal+ a annoncé, lundi 13 février dans un communiqué, la suppression de son émission « Le Grand Journal », vitrine en clair de la chaîne cryptée depuis douze ans dont l’audience avait fortement baissé ces derniers mois.

« Canal+ remercie chaleureusement les équipes du Grand Journal qui travaillent à de nouveaux projets d’émissions », indique la chaîne, qui arrêtera l’émission présentée par Victor Robert le 20 mars.

La déprogrammation de l’émission, qui ne rassemble plus que 124 000 téléspectateurs (0,6 % d’audience moyenne), faisait l’objet de rumeurs depuis une semaine. Au sommet de sa popularité, en 2012-2013, « Le Grand Journal » était regardé par 1,5 million de personnes.

LA REPRISE EN MAIN DE VINCENT BOLLORÉ
Voulant « renforcer son offre abonnés », Canal+ annonce qu’elle proposera désormais « une case supplémentaire de cinéma de 17 h 40 à 19 h 30 ». Les programmes en clair débuteront après 19 h 30, « autour des émissions identitaires de la chaîne : “Le Journal du cinéma”, “Le Gros Journal”, “Le Petit Journal”, “Catherine et Liliane” et “Les Guignols” », précise le communiqué. Cette saison, « Le Grand Journal » était diffusé de 19 h 10 à 20 h 25.

Emission phare de Canal+, « Le Grand Journal », a été créée en 2004 par le producteur-réalisateur Renaud Le Van Kim, qui a, depuis, quitté la chaîne. Pendant onze ans, elle était produite par la société de production, KM.

Puis à l’été 2015, le « talk-show » est passé entre les mains de Flab Prod, après la reprise en main de la chaîne par le nouveau patron, Vincent Bolloré. Le PDG du groupe Bolloré, également à la tête des conseils de surveillance de Vivendi et du groupe Canal+, avait par la même occasion décidé le passage des « Guignols » en crypté.

Lemonde

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here