La désignation du président Alpha Condé à la tête de la présidence de l’Union Africaine -UA- ne fait ni chaud ni froid au président du Parti de l’Espoir pour le Développement national -Pedn. Invité dans l’émission les GG , Lansana Kouyaté estime tout simplement que c’est le budget de la Guinée qui va souffrir de cette présidence. « Alpha Condé est un homme politique mais pas un homme d’Etat »

Par rapport à la présidence du Chef de l’Etat guinéen à l’Union Africaine, Lansana Kouyaté pense que c’est « le budget de la Guinée [qui] en souffrira. D’abord, ce n’est pas un poste électif. C’est une rotation annuelle. Ce qui fait qu’on demande à certains de faire deux ans parce qu’il n’y a pas de candidat parce que cela coûte cher aux Etats [assurant la présidence]. La Guinée n’a qu’à accepter que les charges viennent du budget national« .

Cependant, souligne le président du Pedn, le pays a « des énormes défis à relever au plan des infrastructures, de l’enseignement, de l’éducation, de la santé, pratiquement sur tous les plans« . A ces défis, il martèle que « l’économie guinéenne est totalement abîmée ».

Pour Lansana Kouyaté, « il (Alpha Condé, ndlr) recherche toujours l’effet d’annonce, recherche toujours l’impact sur  son image« .

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here