Chers lecteurs, comme vous le savez, nous ne serons jamais les adeptes de la langue de bois et nous abordons nos analyses du vécu et quotidien du député Ousmane Gaoual Diallo avec les forces de la République en ce moment.

dans un même esprit clair nous condamnons les procédures adoptées par la justice guinéenne pour entendre le député de l’ufdg à Gaoual sur ce qu’on lui reproche. Pour nous il y’a bien un mystère autour.

Le bal des hypocrites s’arrête ici; que ceux qui préfèrent la langue de bois arrêtent de lire car la suite sera sans concession.
Il est évident que certains voudrons, comme a tenté de le faire certains, insinuer que c’est par atavisme et croyance occulte que les guinéens pensent que Ousmane Gaoual est fautif jusqu’au point d’être humilier de la sorte. Non, la réalité est tout le contraire car c’est parce que nous réfléchissons à l’ancienne et de la manière guinéenne que nous arrivons à cette conclusion.

Le député ousmane puis qu’il s’agit de lui a la ferme ambition de mettre le couteau l’a où ça fait mal et cela lui met en conflit avec les desseins de ceux qui pensent que ce pays est leur propriété.

D’aucuns viendrons nous dire que nos propos ne sont que des théories sans preuves, et nous leur répondrons sans ambages que l’histoire de la Guinée depuis 1958 est ponctuée de morts douteuses, de crimes aux allures de nettoyages pour faire de la place, jamais éclaircis au demeurant, qui consolident nos positions.

Souvenez-vous, chers lecteurs, de toutes les personnalités politiques qui croupissent en prisons et en exil forcé à travers le monde depuis l’arrivée du professeur au pouvoir. Chers lecteurs, ceci pour vous dire simplement qu’en Guinée, l’assassinat, l’emprisonnement sont utilisé comme arme politique, comme mode de promotion et comme forme de nettoyage.

Parlant de nettoyage, si l’opposition dans son ensemble et en particulier le parti de l’union des forces démocratiques de Guinée ufdg se laissent berner, Ousmane Gaoul n’est que le dernier en date; d’autre suivront sans qu’une mouche ne se lève.

Par conséquent de nos jours, quand on exprime ouvertement ses ambitions de diriger la Guinée, on signe son arrêt de mort car les forces voulant maintenir la Guinée sur l’orbite Condé trouvent cela extrêmement dangereux.

A propos de la justice guinéenne sous toutes les formes, il reste assurément beaucoup de témoins à confesser, de placards à ouvrir, d’histoires nauséabondes à faire remonter à la surface, si l’on veut tout connaitre les méthodes et pratiques de ce pouvoir à détruire.

Il est incontestable aujourd’hui, pour tous les observateurs objectifs, qu’un Bah Oury en possession de tous ses moyens politiques, aurait causé d’énormes problèmes au régime.
Il est évident et nous n’avons vraiment pas besoin de le prouver, que Bah Oury est un personnage d’un incroyable talent et d’un intellect particulièrement brillant. Voilà pourquoi il était nécessaire pour le régime d’Alpha de lui pousser à l’exil.
Toujours est nécessaire à rappeler si l’ufdg et Cellou dalein se laissent manipuler par cette tentative d’intimidation jusqu’à une nouvelle inculpation d’un de leurs en la personne d’ousmane Gaoul ils auraient signé leur fin de carrière politique.

Mais paradoxalement, comme beaucoup de sujets brillants qui se mettent de manière naturelle au-dessus d’un certain seuil de réflexion, Cellou Dalein est un homme courtois et d’une disponibilité qui ont fini par avoir raison de lui. être courtois est une bonne chose et les gens intelligents le sont car ils savent que c’est par la courtoisie qu’on apprend. Mais en Guinée dans le contexte du régime actuel, être courtois et afficher ses ambitions est particulièrement périlleux puisqu’on a affaire à des gens bien préparés à sacrifier des vies humaines si on menace de leur ravir leur pouvoir.
Dans l’opposition tous ceux qui ont menacé le pouvoir Alpha Condé ont connu le même sort.
L’ufdg doit se préparer en conséquence parce qu’un seul condamné en sursis… dans leur camp les mènera droit au mur.

La rédaction

de www.libreopinionguinee.com

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here