La mouvance se félicite du grand chambardement de l’opposition

0

L’opposition guinéenne est-elle à la renverse ? On est tenté de le croire. L’entente de façade sauvée jusque-là a cédé. Dalein est esseulé, bien que notant le retour de certains petits partis. Sydia et Dalein c’est la guerre larvée. Lansana Kouyaté opte pour la méfiance à l’endroit de ses anciens alliés. Aboubacar Sylla, Telliano et Mouctar Diallo sont fâchés et créent le FAD. Faya Milimono tente une concertation pour la refonde de l’opposition républicaine.

La mouvance présidentielle, observant ce grand chambardement de loin, se félicite et jubile. L’UNR de Boubacar Barry Big-up rit sous cap : « L’opposition fonctionne à la grande satisfaction de la mouvance. » Cela ne pouvait pas en être autrement. Elle est soutenue par Bah Oury aujourd’hui en quête perpétuelle de chute. « Maintenant que les divisions que vous constatez par-ci par-là, cela veut dire qu’il y a un monde nouveau qui est en train d’arriver. Il y a un monde nouveau qui émerge, il y a un ancien monde qui est en train de disparaître. Et dans cette période, disons de turbulence, il va de soi qu’il va perdre des repères », dit-il avant de se satisfaire : « Je suis heureux de plus en plus que l’opposition constructive, la démarche constructive prenne le pas sur certains archaïsmes et immobilismes que nous connaissons dans notre société. Je considère que la situation actuelle est intéressante pour le pays. »

Bah Oury est conscient du défi : « Mais ça demande un engagement et une remise en cause et une remise en question de beaucoup de pratiques qui se sont passées auparavant. Il y a des gens qui vont être capables de se renouveler, il y a d’autres qui ne seront pas capables de se renouveler. Ceux qui ne seront pas capables de se renouveler disparaîtront de la scène politique à terme. » Y compris lui-même peut-être. Sait-on jamais !

Libreopinionguinee avec kababachir

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici