La préfecture de Kindia, située à plus de 130 km de la capitale Conakry a été secouée dimanche (11 heures, heure locale) et lundi matin (8h) par deux tremblements de terre d’une faible magnitude, a rapporté ce lundi matin une étudiante de l’Institut universitaire de Kindia.

Selon cette source, il y aurait eu cinq blessés qui ont sauté de l’immeuble. Une des victimes aurait perdu ses dents. Les blessés sont admis à l’hôpital régional de Kindia et reçoivent les soins. Ces deux secousses sont dues à « à une fissure de ligne droite qui lie la Guinée à la Sierra Leone », a affirmé un cartographe cité par zoneafrique.info.

En juillet 2013, une secousse d’une magnitude de 2.5 à l’échelle de Richter avait été ressentie dans la zone.

En 1983, la Guinée a enregistré le plus violent tremblement de terre en Guinée de 6,5 à l’échelle de Richter. C’était à Koumbia, dans la préfecture de Gaoual. Il avait été ressenti dans plusieurs préfectures du pays avec des morts, des blessés et des dégâts matériels importants.

Fanta Bah

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here