Dans les environs de 11h ce vendredi 19 Février, des individus mal intentionnés ont incendié la mosquée construite par l’érudit Cheikh Souleymane Sidibé, ambassadeur de l’UNESCO pour la paix, président de Nour dine Islam dans le village de Diansoumana situé à une vingtaine de Kilomètre de Kankan.

Après avoir constaté cet acte inhumain, les membres de l’association que dirige

l’érudit se sont vite dirigés chez le préfet où des déclarations fermes ont été prononcées par les portes paroles des femmes et des jeunes. Quant à la principale victime, Cheick Souleymane Sidibé, dans son intervention il affirme que cette « animosité » est une chose orchestrée par une dame Doussou Sidibé. Selon lui, la femme aurait dit à ses acolytes qu’elle mettra le feu à cette maison de Dieu à travers ses moyens. Il martèle aussi que cette dame dit avoir corrompu de hautes autorités et notamment le préfet.

En réponse, le préfet Aziz Diop dit n’être corrompu par personne. Et promet d’appliquer la loi contre toute personne qui serait impliquée. Il déclare avoir emprisonné l’auteur présumé de cette animosité.

Pour les causes de cet acte ignoble, le choix d’imam pour cette deuxième mosquée du village que certains villageois rejettent.

Attendons de voir la réaction des autorités

source kalenews.org

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here