Interview: Faya Millimouno du BL déballe tout sur l’élection du 11 octobre

0

Le leader du Bloc Liberal (BL), Docteur Faya L Millimouno, dans une interview qu’il a accordée à notre rédaction nous déballe tout sur l’élection présidentielle du 11 octobre et sur l’histoire de l’opposition guinéenne. Nous vous laissons lire l’intégralité de l’interview.

Libreopinionguinee: bonjour Docteur Faya Millimouno! Quelle enseignement tirez-vous de l’élection présidentielle du 11 Octobre 2015?
Faya Millimouno: bonjour à votre rédaction Libreopinionguinee. Ce que je veux vous dire c’est que, c’est tout le peuple de Guinée qui a perdu lors de ces élections, puisqu’il s’agit d’un retard de plus pour notre pays. L’élection du 11 octobre a été très loin d’être une élection transparente et crédible. Mais en Guinee nous avons un problème de société. Depuis avant l’indépendance, nous avons toujours eu une opposition en Guinée. Mais l’opposition n’a jamais reussi à créer une alternance, de Sekou Toure à Alpha Conde, en passant par Lansana Conte. Est-ce toujours par incapacité ou par manque de stratégie ? Est-ce toujours par manque de vision ou d’unité ? Je ne crois pas.

Pendant 26 ans, Sekou Toure a régné. Il a géré le pays d’une main de fer. Il a assassiné les gens comme des moutons. Il a imposé des politiques qui se sont soldées par un recul de notre pays pendant 26 ans. A sa mort, c’est un coup d’état contre un cadavre qui a marqué la transition. Lansana Conté, à quelques differences près, a régné de la même façon jusqu’à sa mort. Après lui, ce fût encore un coup d’état contre un cadavre.

Quand j’entends les gens dire que Monsieur Alpha Conde est un geni en politique, ça me fait rire. Même un enfant de la 6eme année peut gérer la Guinée s’il est permis de violer la constitution et les lois comme Monsieur Alpha Conde le fait. Maintenant toutes les institutions sont sous ordre, au mépris du principe de neutralité de la constitution et on nous dit que Monsieur Alpha Conde est un bon politicien. Combien des Guinéens ont été tués
dans l’exercice de leurs droits constitutionnels depuis qu’il est au pouvoir? Combien de scandales ont éclaboussé le gouvernement pléthorique de Monsieur Alpha Conde. Combien de guinéens sont morts à cause de l’insécurité et des épidémies? Combien de guinéens ont trouvé la mort, ont été blessé ou ont été chassé parce qu’identifié, à tort ou à raison, comme un militant de l’opposition? Apparemment, il suffit juste d’être au pouvoir en Guinée pour devenir un savant en tout.

Libreopinionguinee, la défaite de l’opposition vous la coller à qui ?

Faya Millimouno: l’opposition a sa part de responsabilite dans ce qui s’est passé. A la limite, elle aurait pu ne pas aller aux élections, puisque tout ce qui s’est passé le jour des élections (affectation des électeurs identifiés proches de l’opposition à des distances impossibles, le manque de matériels électoraux, les violences sur les représentants des candidats de l’opposition, le vote des mineurs, l’implication du gouvernement, des gouverneurs, des préfets, des sous-prefets, des délégations spéciales, des chefs de quartier et de district, de l’armée, de la gendarmerie, de la police, etc. en faveur du candidat Alpha Conde, en violation du principe de neutralité de la constitution, le parti pris des institutions comme la CENI, la HAC et la Cour Constitutionnelle en faveur du condidat Alpha Conde, la substitution des urnes, les bureaux de vote fictifs etc.) étaient connus avant le scrutin. L’opposition a donc sa part de responsabilité. Mais tout ramener à l’opposition est réducteur et inpertinent pour l’avenir de notre pays.

Nous avons vécu la démission de toutes les institutions. Et tant que cela sera la règle, il n’y aura pas d’opposition intelligente ou stratège ou capable en Guinee.

Libreopinionguinee, pourquoi alors avez-vous accepté de participer à l’élection alors que vous saviez qu’elle était piégée d’avance ?

Faya Milimouno: je vais vous dire une chose, le candidat que j’étais a fait ce qu’il pouvait. Encore une fois, meme seul, j’aurais pu renoncer. J’ai été le dernier candidat à quitter Conakry pour l’intérieur. J’ai tenu à ce que nous nous retirions, tous ou en partie. Mais la volonté était ardente au niveau de beaucoup d’autres candidats de rester dans le jeu. Nous ne blâmons personne, mais tous les candidats de l’alternance que nous avons été avons un devoir vis à vis de nos militants de faire notre propre auto évaluation.

Libreopinionguinee votre parti est bien positionné sur l’échiquier politique national, vous êtes devant le PEDN, le GRUP, le PEG et L’UGDD. La 4eme place vous réconforte t-elle?

Faya Milimouno: Bon notre position nous la devons aux militants et sympathisants du BLOC LIBERAL et à ceux des partis alliés . Rappelez-vous que j’ai été accompagné par huit partis au moins. C’est le lieu de dire merci a tous les militants et sympathisants qui nous ont accompagné . Ce sont donc les militants du BL et des partis alliés qui ont pu sauvegarder les quelques voix que nous avons eues malgré la fraude à ciel ouvert que l’Etat a orchestré avec la complicité de la CENI, de l’administration et des corps de défense et de sécurité . Nos militants se sont véritablement battus. Nous n’avions pas assez de moyens mais la conviction était là. Nos militants sont des militants qui aiment le parti; ils ont la conviction. Ils ne militent pas pour l’argent ou pour les tee-shirts. Nous sommes le seul candidat qui n’a pas distribué 3000 tee-shirts, sur toute l’etendue du territoire. Le chiffre 3000 tee-shirts est celui que certains candidats ont distribué par sous-prefecture. Comme nous l’avons dit dès le debut, nous avons été un candidat de l’espoir, et nous l’avons été jusqu’au bout. Désormais, un candidat peut espérer avoir des voix partout sur l’étendue du territoire, même sans donner un franc ou un tee-shirt. La majorité de ceux et celles qui ont voté pour moi n’est pas de mon ethnie. Ceci est tout un espoir.

Libreopinionguinee, si Alpha Conde vous fait appelle à sekhoutoureya allez-vous répondre favorablement?

Faya Milimouno: le BL lutte pour les valeurs et les principes. Au BL, nous sommes conscients que c’est par le dialogue que nous pouvons resoudre les problèmes de notre pays. Par respect donc pour nos institutions pour la construction desquelles nous nous battons, si Monsieur Alpha Conde nous invite en bonne et due forme, nous allons répondre, nous allons l’écouter et, au besoin, lui dire ce que nous pensons de sa gestion de notre pays.

Libreopinionguinee, si Alpha Conde demande de travailler avec vous allez-vous accepter la main tendue ?

Faya Milimouno: la gestion de la Guinée par Monsieur Alpha Conde et ses différents gouvernements est contraire a notre vision des choses. Le BL se bat pour la promotion du mérite, des compétences et de l’intégrité, Monsieur Alpha Conde semble privilégier l’ethnie, la région ou d’autres considérations. En tout cas, c’est ce que nous avons vécu pendant les cinq dernières années. Il est donc imposible pour nous, en tant que parti, de travailler avec un président qui ne respecte pas la constitution, qui viole toutes nos lois, qui discrimine les guinéens sur la base de leurs ethnies ou de leurs régions.

Merci Docteur Faya Milimouno d’avoir accepté notre invitation

Faya Milimouno Merci à vous M. Macka Balde et Sidi Diallo .

Une réalisation de Macka Balde et Sidi Diallo
Contact Libreopinionguinee@gmail.com
Tel +33601064916

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici