Ibrahima Kalil Konaté: « Notre programme d’enseignement sauf les mathématiques et physique est obsolète »

0

Quelques jours après la surprenante annonce qu’on lui attribue, à tord ou à raison c’est selon, relative à l’orientation de tous les admis au baccalauréat au nombre de 23656 dans les universités publiques, le ministre Ibrahima Kalil Konaté multiplie les sorties dans la presse. Histoire de rétablir la vérité

Invité ce vendredi 4 août chez nos confrères de Sabari fm, le ministre Konaté en botté en touche cette allégation. ‘’Même en simple causerie, je ne l’ai pas dit’’ a-t-il coupé court avant d’enchainer ‘’vous savez bien le guinéen aime beaucoup le raccourci, un ministre de l’enseignement pré universitaire prépare des candidats, il organise le baccalauréat, les enfants qui ont la moyenne sont déclarés admis pour avoir accès à l’université, je pense qu’il y a un ministre de l’enseignement supérieur qui s’occupe de la suite, maintenant j’ai vu ça sur les sites mais de toutes les façons je n’assume pas la paternité de ces déclarations…’’. Alors qui a fait dire au ministre K² ce qu’il n’a jamais voulu dire ?

L’ancien Directeur communale de l’éducation de Matoto s’est également prononcé sur la qualité de l’enseignement en Guinée. Aux dires du ministre Konaté, ‘’notre programme d’enseignement à part les mathématiques et physique sont vieux de 32 ans alors qu’un programme c’est 10 ans de vie’’. Par conséquent, le programme guinéen est obsolète. C’est pourquoi, a-t-il annoncé, une commission est mise en place pour revisiter le contenu de ces programmes, ressortir sa caducité et prendre des contacts dans la sous-région pour que la Guinée soit à jour dans ce domaine

Nafi TRAORE

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici