Guinée : Violences à Conakry, Des ONG appellent l’opposition à être républicaine

0
photo opposition guinéenne

Depuis la tenue d’un meeting organisé  par  l’opposition le mercredi 7 janvier 2015, la ville de Conakry est prise en otage par une catégorie de citoyens jusque-là  en colère.Certains estiment que ce sont des militants de l’UFDG, le principal parti d’opposition du pays. Des organisations de défense des droits de l’homme sont montées au créneau ce vendredi pour dénoncer des militants, les forces de l’ordre mais aussi et surtout  l’opposition.

Les représentants de ces organisations appellent l’opposition dite républicaine, au respect strict des cadres juridiques et institutionnels qui régissent les manifestations et à «prendre les mesures de ses responsabilités en posant des actes républicains en faveur de la paix et de l’unité nationale».

Ces organisations  demandent à ce que l’opposition républicaine procède à l’éducation politique et civique de ses militants dont certains, selon le constat qui se dégage à l’issue de la plupart de leurs manifestations, se livrent à des actes de violence.

libreopinionguinee.com

afriquezoomphoto opposition

Comments

comments