Guinée: une vingtaine de radios privées ont perdu leur signal ce soir sur 47 radios privées qui émettent

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les relations entre le régime du président Alpha Condé et les medias sont à la limite exécrables. Après la médiation de l’agent judiciaire de l’Etat et les menaces du président Alpha Condé, les radios privées qui ne sont pas à jour dans le paiement des redevances et le renouvellement des licences ont été fermée. Au total, ce sont entre autres des radios comme la radio Sabari FM, Djigui FM et Gangan FM, qui ont été fermées par l’ARPT (Autorité de régulation des postes et télécommunications).
Ce service de l’Etat selon nos sources parlent de plus de six milliards GNF d’impayés que les radios privées doivent à l’Etat, soit plus de 6 millions 600 mille dollars.
Pour rappel, la redevance pour une radio commerciale est de 20 millions GNF contre 10 millions pour une radio communautaire par an.
Aux dernières nouvelles, une vingtaine de radios privées ont perdu leur signal ce soir sur 47 radios privées qui émettent actuellement dans le pays, selon le président de l’union des radios et télévisions libres de Guinée, Sannou Kerfalla Cissé.

 

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here