Guinée : une dizaine de blessés suite à la marche de l’opposition

0
photo manifestation à labe

La marche organisée par l’opposition républicaine lundi 13 avril 2015 s’est soldée par des actes de violences dans certains quartiers de Conakry. Les affrontements entre les forces de l’ordre et les militants de l’opposition ont fait de nombreux blessés dont certains par balles.

Selon le gouvernement guinéen qui a fourni un bilan dans l’après-midi du lundi, le nombre de blessés à dix selon des sources hospitalières citées par le porte-parole du gouvernement. Ils sont répartis comme suit : Hôpital Donka : 4 blessés dont 2 par balles et un gendarme et la clinique Mère et Enfants de Kipé : 6 blessés dont 4 par balles.

Le porte-parole du gouvernement a annoncé par la même occasion l’interpellation de « huit personnes dans les communes de Matoto, Matam et Kaloum » qui seront déférées, dit-il, au Tribunal de Mafanco et au Tribunal de Première Instance de Kaloum.

Selon Damantang Albert Camara, le Gouvernement regrette les propos réitérés par des leaders de l’opposition qui continuent à appeler à la violence et à l’insurrection. Avant d’appeler « l’ensemble des acteurs politique à la retenue et à plus de responsabilité ».

Enfin, affirme-t-il, le Gouvernement réitère sa ferme volonté de réunir toutes les parties autour de la table pour une concertation et un dialogue franc et sans préalable.

Ce mardi, on annonce que l’un des blessés par balles a succombé suite à ses blessures.

Mohamed Sylla

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici