Guinée: trois morts en deux jours

En deux jours, les manifestations en cours à Conakry ont provoqué trois morts.

La première victime, c’est l’élève Souleymane Diakite, abattu hier à Dabompa.

Le neveu de l’actuel gouverneur de Conakry, Siba Lohalamou, blessé hier et qui a succombé de ses blessures ce matin.

Et le jeune abattu vers 13h entre Bomboly et Coza.

Une grève similiaire déclenchée en février par le syndicat de l’éducation avait fait au moins cinq morts.

 

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here