Guinée: L’opposition guinéenne est tout sauf une opposition constructive.

À  quelques semaines de l’élection présidentielle d’octobre 2015,  c’est le moment que notre opposition la plus bête, disait Jean Marie Doré, à choisi pour s’opposer et ainsi brouiller les pistes d’une alternance crédible.

Voyons un peu les faits.

Depuis que l’option d’une candidature unique à été écarté les opposants opposés se livrent à un spectacle déshonorant et pitoyable .  Chaque parti se croit ainsi être le mieux placé pour une alternance. La guerre des titans se passent sous l’œil vigilant de petit parti politique qu’on appelle communément parti télé centre.
On se rend compte que notre opposition ne lutte pas pour le peuple mais pour des intérêts personnels et égoïstes.
Sinon, l’alternance se trouve à leur portée mais par manque de bonne foi, des stratégies, de maturité politique,ils nous livrent ceux dont-ils sont capables.  Ils sont tout sauf une opposition républicaine.

Après plusieurs morts et d’arrestations arbitraires suite à des manifestations pacifiques organisées  pour exiger une élection libre,  transparente et crédible, l’opposition piétine ainsi les âmes des personnes qui ont perdu leurs vies pendant ses manifestations.

L’UFR de Sidya Touré et L’UFDG de Cellou  Dalein ont gâché l’espoir d’une alternance pour des intérêt égoïstes.

Aujourd’hui, les deux principaux partis d’opposition au régime Condé font un jeu spectaculaire et honteux à travers des médias  interposés. Les deux dernières villes mortes organisées par l’opposition à été boycotté par L’UFR de Sidya Touré. L’UFDG à aussi réagit négativement sur la déclaration de Sidya Touré à sa sortie d’une rencontre avec le Président Alpha Condé ce lundi soir, en affirmant que Sidya n’est pas celui qui a négocié l’obtention d’un accord sur le cas de 128 délégations spéciales à travers le pays.
La rencontre initiée par Sidya Touré de L’UFR,  ce mardi avec ses pairs de l’opposition pour rendre compte  de son audience avec Alpha Condé a été boycotté par L’UFDG et le PEDN.
Quand Cellou Dalein avait aussi rencontré Alpha Condé, L’UFR de Sidya Touré avait vivement critiqué la démarche en dénonçant le manque de concertation entre les opposants.

En regardant  l’opposition à travers sa stratégie, on se rend compte qu’on a eu tord de suivre ces amateurs en politique qui ne pourront même pas s’entendre sur des questions essentielles à plus forte raison sortir le peuple de Guinée dans cette situation chaotique qu’elle vit depuis des décennies.
Le peuple de Guinée a trop souffert. Il est vraiment temps de se débarrasser de ces amateurs en politique.
vivement une Nouvelle génération des politiciens pour que vive une renaissance.

La rédaction du Libreopinionguinee.com

Libreopinionguinee@gmail.com

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here