La grève générale illimitée, lancée par les centrales syndicales, CNTG-USTG commence à se sentir sur les pauvres populations.

Depuis le lundi 15 février 2016, les populations sont obligés de rester à domicile pour respecter le mot d’ordre de grève.
Force est de reconnaître que les négociateurs, représentant du gouvernement ne sont pas à la hauteur des attentes, parce que tout simplement, ils ne peuvent prendre aucune décision sur le coup sans aller à Sekhoutoureya.

Pourquoi continuer à perdre du temps avec ce genre des négociateurs?
Pourquoi les syndicalistes n’exigent donc pas de discuter directement avec le patron, Alpha Condé pour qu’en fin, on puisse trouver une issue favorable.
Des négociations tard la nuit, jusqu’à 2h du matin pour n’est rien trouvé comme accord, est tout simplement pathétique.

On ne peut pas se fier à ce jeu de chats et de sourie pour avancer.

PAR LIBREOPINIONGUINEE.COM

(LOG)

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here