Guinée : «le FAD évitera des querelles d’égo, « Nous avons compris que nos ambitions et nos visions politiques sont les mêmes »

0

Le Font pour l’Alternance Démocratique (FAD) monte au front. Ses membres ont lancé ce lundi les activités de la coalition politique à Conakry. Au cours d’une conférence de presse, ils ont affiché leurs ambitions et détaillé les motifs de leur union.

« Nous avons compris que nos ambitions et nos visions politiques sont les mêmes. Donc nous avons créé cette alliance pour mener à bien nos actions politiques et électorales ». Le ton est solennel, le discours aussi. Et les mots semblaient triés d’avance par Aboubacar Sylla de l’Union des Forces du Changement pour sceller le mariage entre son parti politique et ceux de Mouctar Diallo ( NFD) et Jean Marc Telliano (RDIG). Trois formations qui décident de se rassembler au sein du Front pour l’Alternance démocratique et de mettre leurs énergies ensemble dans l’optique des prochaines consultations électorales en Guinée. L’aventure débute ce lundi et pour Mouctar Diallo, la création du FAD devra permettre de dynamiser les actions des trois partis en vue de la conquête des fiefs électoraux et, par conséquent, du pouvoir. «C’est un front qui a posé ce jour son acte de baptême et nous allons travailler dans l’intérêt de la Guinée », rassure le président des Nouvelles Forces démocratiques.

La Coalition compte surtout œuvrer en vue d’une alternance politique en République de Guinée. Pour y arriver, il faudra d’abord passer outre certaines considérations. C’est pourquoi Aboubacar Sylla promet que le FAD évitera des querelles d’égo et tout ce qui peut empêcher le bon fonctionnement du front pour que «le pays soit gouverné de façon responsable».

Gassime Fofana

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici