image

 

 

 

 

 

 

 

 
Pour bien comprendre, rappelons ce que fait la BCRG, elle fait tourner la planche à billets comme on disait au bon vieux temps… aujourd’hui cela s’appelle « un assouplissement quantitatif ». Elle crée de la monnaie en abondance mais au fond plus d’argent va circuler, plus l’inflation sera grandissante et donc le franc guinéen va se déprécier face aux monnaies étrangères, dollars, euros… Plus d’activité relancerait également l’inflation, tournant ainsi le dos à la déflation (la spirale baissière des prix qui, à terme, pèse sur toutes les activités économiques du pays).
Dans ce cas la promotion de la planche à billets ne pourra que détruire l’économie guinéenne et faire souffrir davantage le panier de la ménagère.

Si depuis l’arrivée au pouvoir du président Alpha Condé ils ont su maintenir la stabilité de la monnaie, de nos jours l’inflation peine à retenir son souffle.

Malheureusement le pouvoir est entrain de perdre la main sur l’un des facteurs le plus important pour le redressement de l’économie guinéenne qu’ils avaient su maîtriser jusque-là.
Depuis la fabrication des nouveaux billets de 20.000fg et de 5000fg la chute de la monnaie locale est visible.

Libreopinionguinee.com
Macka Balde

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here