photo bandit armée

Les coupeurs de routes continuent de semer la terreur sur les routes de l’intérieur de la Guinée. Le dernier cas en date est l’attaque contre deux taxis en provenance de la région de Labé pour Conakry  en début de semaine à Soguéta entre Mamou Kindia sur la route nationale Conakry-Labé, a-t-on appris de sources proches des victimes.

Interrogé par nos confrères de la radio Espace Fm, Thierno Boubacar Diallo un des chauffeurs victimes de cette attaque a fait savoir que c’est après plusieurs tirs de balles réelles sur son taxi par des hommes armés qui le pourchassaient qu’il a garé son taxi afin de sauver la vie de ses passagers.

« J’ai constaté que les gens là son derrière moi. Ils ont beaucoup tiré sur nous. J’ai accéléré mais comme ils insistaient je me suis dis si je ne m’arrête pas, je mets en danger la vie des passagers. Lorsque j’ai insisté, ils ont ouvert le feu sur le pneu gauche de ma voiture. Je suis arrêté et je leur ai demandé de prendre tout ce qu’ils voulaient mais de laisser mes passagers tranquilles. Après m’avoir demandé pourquoi je ne me suis pas arrêté dès le début, les malfrats m’ont brutalisé avant de prendre tout ce que j’avais avant qu’ils ne dépouillent mes passagers. L’un deux a dit à son collègue de me tirer sur la jambe mais je me suis couché tranquillement comme ils me l’ont ordonné», a-t-il expliqué.
Après Thierno Boubacar, un autre chauffeur et ses passagers sont venus juste après cette attaque. Ces derniers aussi auraient subi le même sort.

www.libreopinionguinee.comphoto bandit armée

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here