Faranah: un Sous-préfet et un militaire chassés par des élèves

Le sous-préfet de Kobikoro a été chassé par les élèves depuis le 8 novembre dernier. Et pour cause, les élèves très en colère contre l’arrestation d’un enseignant, ont voulu régler son compte. Ainsi, ils se sont transportés à la résidence pour le chasser à l’aide des jets de pierres. Mais que s’est-il réellement passé ?

Pour en savoir plus, nous nous sommes approchés d’un élève qui donne ici sa version des faits: « Tout est parti du refus d’un jeune commerçant de faire un prêt à un enseignant .Énervé de n’avoir pas obtenu gain de cause, l’enseignant aurait porté main sur l’enfant. Pour éviter de se faire justice, le propriétaire de la boutique saisit le sous-préfet qui loge dans la même cité que l’enseignant.  C’est au cours des explications  que l’enseignant et le boutiquier se sont pris devant le sous-préfet qui a fait appel à un militaire. L’enseignant  refuse alors d’aller avec le militaire. Capitaine de grade, le sous-préfet  ordonne le militaire de l’arrêter. Séance tenante, l’enseignant est ligoté et battu. Comme c’est un jour de marché, quand le militaire est arrivé au marché avec l’enseignant, les populations se sont indignées en s’interrogeant pourquoi ligoter un cadre  et le faire parader à travers la ville où il réside ? C’est cette image qui a choqué les élèves. Ils se sont pris au Sous-préfet et au militaire venu arrêter leur enseignant. Face à la colère des élèves, ils ont pris la fuite »

GUINEENEWS

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here