photo b52
alias b52

Oui ! Et oui! Vous avez bien lu. Le commandant Naby Camara alias B52 a demandé l’asile politique en France. B52 a été auditionné au mois de mars 2015 devant un juge chargé de son dossier. Dans sa demande d’asile, l’ancien tortionnaire explique que sa vie est menacée par le régime d’Alpha Condé. S’il rentre en Guinée, c’est une mort certaine qui l’attend. Pour mieux berner les autorités françaises, il évoque aussi des problèmes de santé liés à son emprisonnement.

Un zélé pour Alpha Condé

Heureusement que le ridicule ne tue pas. Pendant la transition de 2010, Naby Camara a fait preuve d’un excès de zèle pour que Alpha Condé soit intronisé Président de la Guinée. Il n’hésitait pas à menacer de mort des gens qu’il soupçonnait infidèles à la cause d’Alpha Condé. B52 paradait, arme au poing, dans les ministères pour intimider des ministres et des hauts fonctionnaires.

Après son arrivée au pouvoir, Alpha se montrera très ingrat à son égard et le récompensera à sa manière. Car, B52 sera arrêté et emprisonné de juillet 2013 en mars 2014. Libéré pour raison médicale, il était parti en France pour se soigner et depuis, il n’est plus revenu en Guinée.

D’après notre source, B52 vit caché de la communauté guinéenne de France. Il ne veut pas qu’on sache ce qu’il est devenu. Il a honte que les guinéens sachent qu’il est demandeur d’asile. Il y a de quoi pour quelqu’un qui a participé au holdup électoral d’Alpha Condé. Par sa faute, la Guinée sous Condé est un enfer sur terre pour de nombreux guinéens y compris B52, obligé de fuir le pays pour ne pas être consumé par les flammes qu’il a participé à allumer. A l’image de ses victimes, B52 n’aura jamais la paix.

 

Fils adoptif du Général Arafan Camara

Faisons un bref rappel du parcourt très atypique de B52. D’abord, B52 s’appelle Naby Sylla et est natif de Kindia. Il est de père et de mère Soussou et donc 100% Soussou. Dieu l’a doté d’un gabarit herculéen. Depuis sa naissance, il a toujours été un colosse. Il n’a jamais fait son âge.

Lors d’un séjour à Kindia, le général Arafan Camara, ancien ministre de la défense, découvre par hasard Naby et est frappé par sa taille physique. Arafan lui demande ce qu’il fait dans la vie. Naby répond qu’il n’est qu’un modeste menuisier. Il travaille le bois pour obtenir sa pitance quotidienne. Arafan lui explique qu’il a un meilleur boulot pour lui. Le service dans l’armée serait le job le mieux indiqué compte tenu de sa robustesse.

Ainsi, Arafan Camara recueille Naby Sylla qui finira par prendre le nom de famille de son père adoptif pour s’appeler désormais Naby Camara alias B52.

Au temps de Lansana Conté, B52 se reconnaissait comme Soussou. Mais, dès le décès de Conté, B52 reniait ses origines Soussou pour se réclamer Malinké de Faranah comme Arafan.

C’est grâce à Arafan Camara que l’analphabète B52 a gravi un à un les échelons de l’armée guinéenne pour atteindre le grade de Commandant.

L’homme de confiance du général Sékouba Konaté

B52 était très proche de Sékouba Konaté pendant la transition de 2010. Si proche que Sékouba lui avait confié sa sécurité personnelle en le nommant coordinateur de la garde présidentielle. Sekouba ne lui refusait rien. B52 avait carte blanche pour faire ce qu’il voulait, même tuer en son nom. C’était le cas en 2010 lorsque B52 avait dirigé une mission punitive à Hamdallaye pour venger Sékouba Konaté qui s’était fait hué par des jeunes au passage de son cortège. Tout le quartier avait payé les frais.

L’arrestation et l’emprisonnement de B52 seraient liés entre autre à ses relations avec Sékouba Konaté. Certains l’avaient accusé de fomenter un coup d’Etat militaire avec l’aide du général Sékouba Konaté.

Lorsqu’il était aux affaires, B52 s’était illustré par sa cruauté. Il était l’un des instigateurs de la répression sauvage contre les militants de l’opposition. Son nom est cité dans les rapports des organisations des droits de l’homme comme Humans Right Watch, Crisis Group,…

C’est une insulte pour ses victimes que B52 demande l’asile politique au pays des droits de l’homme. Espérons que les autorités françaises n’accorderont pas la protection à ce criminel dont la place se trouve en prison.

source www.guinee58.com

photo b52
alias b52

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here