Excellence Monsieur le Président de la République

Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement

Madame et Messieurs les Présidents des Institutions Républicaines

Mesdames et Messieurs les Membres du Gouvernement

Mesdames et Messieurs les Membres du Corps Diplomatique

Chers Invités

Ce samedi 25 Février 2017 marquant le lancement officiel de la nouvelle Compagnie Aérienne Guinéenne  » Guinea Airlines » est un Jour historique pour le Ciel Guinéen.

Pour le transport aérien Guinéen, un nouveau décollage – que nous voulons moins turbulent et durable – commence avec Guinea Airlines.
Notre Compagnie a, en effet, la ferme ambition de tourner la longue, douloureuse et sombre situation qui a rendu le trafic national et nos concitoyens totalement dépendants des aléas des compagnies aériennes étrangères desservant Conakry au gré de leurs intérêts depuis la mise à mort de notre souveraineté et fierté nationales « Air Guinée » vers la fin des années 90 et le début des années 2000.

Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat,

Le monde moderne, celui du commerce international, celui des affaires et des échanges impose, d’une part, que notre capitale (Conakry) et les grandes villes du pays soient rapidement reliées entre elles, et de chacune de ces villes guinéennes, le monde soit à la portée du voyageur.
C’est cette mission de désenclavement total de notre pays que se fixe comme objectif prioritaire la compagnie Guinée Airlines, née du Partenariat entre notre Holding, le Groupe Business Marketing (GBM) et le Groupe Regourd Aviation de France.

C’est le lieu de saluer la disponibilité et l’intérêt manifestés par mon associé, Monsieur Alain Regourd et l’ensemble de ses travailleurs durant les discussions et négociations qui ont précédé la signature de l’Accord de Partenariat entre nos deux Groupes sur la création de Guinée Airlines.

L’innovation principale à retenir avec cette Compagnie aérienne Guinéenne, est la possibilité qu’elle offre non seulement au passager de Conakry de pouvoir se rendre partout dans le monde, mais aussi et surtout d’assurer le trafic entre les villes Guinéenes et les pays de la sous-région.

Labé – Dakar – Banjul ;
NZérékoré – Abidjan ;
NZérékoré – Monrovia – Freetown ;
Kankan – Bamako – Abidjan ;
Siguiri – Bamako – Abidjan,

Sont, entre autres, les lignes que nous comptons offrir à nos passagers. Les gains de temps permis par cette nouvelle donne sont immenses pour les Guinéens de toute catégorie sociale.

C’est en cela que je me réjouis de voir prendre corps l’une des promesses majeures réitérées de Son Excellence Monsieur le Président de la République, le Professeur Alpha Conde que nous félicitons pour son élection à l’unanimité à la Présidence tournante de l’Union Africaine.

Vous êtes, Excellence Monsieur le Président de la République, le principal artisan de cette Compagnie qui n’aurait jamais vu le jour sans votre implication personnelle et le climat propice aux affaires et à l’investissement instauré par votre politique de Gouvernance.

Qu’il me soit aussi permis de souligner et remercier l’assistance et le soutien précieux du Ministre des Transports et de la Direction de l’aviation civile restés disponibles depuis le début du projet.

Il faut cependant bien souligner que notre Compagnie Guinéenne – qui se veut ambitieuse – attends du Ministère des Transports et de ses services compétents qu’ils dotent nos aérogares nationales d’installations appropriées et réhabilitent les pistes d’atterrissages permettant d’assurer un trafic aérien régulier et sécurisé. Ces investissements aideront Guinée Airlines à répondre rapidement et efficacement à toutes les attentes des concitoyens.

Outil du développement économique de notre pays, instrument de notre intégration internationale, la Compagnie Guinée Airlines est une entreprise Guinéenne qui a aujourd’hui besoin de l’appui et de la protection de l’État pour lui conférer la capacité d’affronter la rude concurrence aérienne mondiale.

A partir de là, nous ressentirons, qu’avec cette œuvre dont nous sommes légitimement fiers, le sentiment d’avoir contribué à l’effort national. L’effort national, par définition, ne pouvant exclure personne.

Je vous remercie

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here