Dialogue politique: la CENI à la rencontre des partis membres du FAD « on ne s’assoie pas dans un bureau pour décider de la date d’une élection »

Le président de la CENI, accompagné d’une forte délégation, a rencontré ce lundi au siège de l’Union des Forces du Changement, la coalition de partis dénommée Front pour l’Alternance Démocratique (FAD). Au sortir de la rencontre, le président de l’organe de gestion des élections, Me Amadou Salifou Kébé a déclaré que cette visite s’inscrit dans le cadre de la relance du dialogue entre les parties prenantes du processus électoral.

«A ma prise de fonction, l’ensemble des commissaires ont décidé que nous rendions visite aux parties prenantes pour leur réitéré notre volonté de discuter avec eux, nous référer à eux dans toutes les décisions majeures, considérer leurs intérêts, prendre en compte leurs avis sur l’ensemble des aspects organisationnelles des élections », dira en substance le président de la CENI.

Pour Me Kébé, il est impossible d’organiser une élection crédible sans discuter avec les partis politiques. «Nous sommes là pour dire à nos frères du FAD que nous sommes à leur disposition, que nous ne nous empêcherons pas de venir vers eux pour prendre leurs avis à chaque fois que le besoin se fera sentir. Nous leur avons dit également que nous devons privilégier le dialogue à toute autre forme de résolution des problèmes. Nous discuterons ensemble, nous nous entendrons et tout ce qui va émerger de la CENI, sera une décision consensuelle », précisé monsieur Kébé,

Interpellé par les journalistes sur la date de l’organisation des élections locales, le président de la CENI lâche laconiquement, bientôt.

Il annonce par ailleurs l’organisation dans un bref délai à Kindia, d’un atelier au cours duquel, la date des élections pourrait être déterminée.

Il précise que techniquement son institution est prête à organiser les élections communales. Mais, poursuit-il, « on ne s’assoie pas dans un bureau pour décider de la date d’une élection. Il y a un ensemble d’activités qu’il faut dérouler avant d’aboutir à une date. Cela n’est pas fait encore. Nous sommes en train de définir le plan opérationnel, une fois que ces plans seront prêts, nous allons réunir toutes les parties prenantes pour discuter, pas à pas et là où les délais vont nous amener, nous organiserons ces élections en ce moment.»

Pour sa part, le président de l’UFC a qualifié cette visite du président de la CENI au FAD d’’’historique’’.

Libreopinionguinee avec Guineenews

0 Partages

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here