Dialogue politique inter-guinéen: l’opposition obtient provisoirement un point important

0
Photo opposition et mouvance guinéenne

Dialogue politique inter-guinéen: l’opposition obtient provisoirement un point important
Au deuxième jour du dialogue politique, l’opposition guinéenne obtient un gain de cause de sa kyrielle de revendications. Ce point gagné, loin d’être une grande victoire, permettra au moins de décrisper -si l’on peut se le permettre- l’atmosphère politique.

Les acteurs politique sous l’oeil de la communauté internationale et la société civile sont parvenus à un accord ce vendredi: l’annulation du chronogramme des élections locales, initialement prévues en 2016. C’est en tout cas ce qui ressort de la deuxième journée de concertation de deux bords politiques sous la conduite du président du cadre de dialogue, Me Cheick Sako.

A l’issue de deux jours de pourparlers autour de la question préjudicielle posée par l’opposition, les acteurs ont trouvé un compromis sur le chronogramme des élections communales et communautaires.

Au sortir de la salle, le porte-parole de l’opposition, Aboubacar Sylla, qui est mandaté par ses pairs pour aller discuter sur cette question préjudicielle s’est félicité de l’obtention de ce point qui est pour lui une question essentielle à l’ouverture du dialogue.

« Le débat a été houleux, mais un consensus a été trouvé sur l’annulation effectif du chronogramme de la Ceni en ce qui concerne des élections locales », s’est réjouit Aboubacar Sylla.

Le député de l’UFDG et président de l’Union des forces du changement (UFC) dit « prendre cette décision avec des pincettes » car, dira-t-il, cette proposition devenue consensuelle entre la mouvance présidentielle et l’opposition va être transmise dans les heures qui suivent à la Ceni pour que celle-ci statue sur l’annulation de ce chronogramme.

Désormais, tous les regards sont maintenant tournés vers la commission électorale nationale indépendante qui devrait se retrouver pour appliquer cet accord afin de permettre l’ouverture du dialogue proprement dit.

Les différentes parties se sont données rendez-vous demain samedi pour examiner les autres questions qui seront retenus dans l’ordre du jour de ce dialogue afin de sortir définitivement de la crise politique et de confiance mutuelle.

Ibrahima Sory Bah
+224 664 64 48 95

 

avec lejourguinee

 

 

Comments

comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici