NOUVELLES FORCES DEMOCRATIQUES

NFD
Unité – Travail – Justice
« Ensemble pour une Guinée Meilleure »
Agrément N° A/2008/1946/MIS/CAB/DNLPAJ/2008

DECLARATION DE NFD

Encore une fois, le régime du Président Alpha Condé vient d’ajouter sur sa longue liste, d’autres victimes. A cause d’une décision impertinente et injustifiée de fermer les écoles et universités du pays, les élèves et étudiants ont manifesté pour exiger la réouverture des classes pour la reprise des cours.

Au cours des manifestations des élèves, les lundi et mardi 20 et 21 février, les agents des forces de l’ordre ont tué à balles réelles sept (7) personnes. Parmi elles se trouve un militant de notre parti Nouvelles Forces Démocratiques (NFD), Mamadou Mouctar Diallo, abattu, le mardi 21 février à bout portant par un policier à côté de notre siège. Un autre de nos militants qui a reçu une balle est actuellement hospitalisé à la clinique « Mère et Enfant ». Notre siège sis à Bambéto a été attaqué par des policiers qui y ont tiré des balles réelles et des bombes à gaz lacrymogène causant des dégâts matériels importants.

Rien ne justifie l’usage d’armes à feu par les agents des forces de sécurité à l’occasion d’une manifestation.

Le régime de M. Alpha Condé a tué 80 personnes lors de manifestations pacifiques à caractère politique ou social parmi lesquels beaucoup de membres de NFD, et jusqu’ à ce jour aucun auteur n’est sanctionné, ce qui prouve que cette impunité est garantie par M. Alpha Condé qui d’ailleurs n’a jamais présenté ses condoléances et regrets aux familles des victimes et au peuple de Guinée.

Nous rappelons que la première victime du régime de Alpha Condé qui est Diakariou Diallo était un militant de NFD et à l’époque, en 2011, le parti avait saisi le tribunal de première instance de Dixinn. Nous avons été entendus par un juge d’instruction et sa famille biologique s’était constituée partie civile. Le juge en charge du dossier a été muté à Kindia et le dossier mis définitivement dans les tiroirs, malgré toutes les démarches effectuées par NFD.

NFD va saisir à nouveau la justice pour homicide volontaire de notre membre Mamadou Mouctar Diallo et usera de tous les moyens juridiques nationaux et internationaux contre les criminels de ce pouvoir. Ces crimes ne resteront pas impunis.

NFD présente ses condoléances et compassions aux familles de l’ensemble des victimes et au peuple de Guinée. Que Dieu réserve la meilleure place du paradis à nos martyrs.

La lutte continue pour une Guinée unie, paisible, démocratique et prospère.

Conakry, le 22 février 2017.

Le Bureau Exécutif National
Siège : Bambéto / Commune de Ratoma. Tel.: (00224) 664211075 / 622058159

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here