Deux personnes ont été retrouvées sans vie dans la matinée du vendredi, 12 février 2016, à bord d’une fourgonnette dans la Commune Rurale (CR) de Dogomet, située à 50 Km de la Commune Urbaine (CU) de Dabola, rapporte le correspondant de l’AGP dans la préfecture.

Il s’agit des corps de Joseph Onivogui, chauffeur et de Harouna Bangoura, son assistant.
Interrogé, l’apprenti, Moustapha Camara a déclaré, que dans la soirée du jeudi, 11 février, son maître qui se plaignait du froid, avait mis du feu dans un petit fourneau qu’il introduira à l’intérieur de la fourgonnette, où il devrait passer la nuit en compagnie de son ami et assistant, Harouna Bangoura.
Plus loin, Moustapha Camara, qui a passé la nuit dans la cabine de la fourgonnette a témoigné, qu’il a demandé à son maître de ne pas passer la nuit avec le feu dans une fourgonnette, surtout hermétiquement fermée, mais ce dernier lui a dit de rester tranquille.
«Quand je suis sorti vers 5 heures du matin pour me mettre à l’aise, j’ai tapé à la porte de la fourgonnette, mais en vain. C’est ainsi que j’ai ouvert la porte et j’ai trouvé les deux maîtres sans aucun signe de vie», a-t-il déclaré.
Informée, l’autorité sous-préfectorale s’est rendue sur les lieux en compagnie des forces de sécurité, pour s’enquérir des réalités.
A préciser, que les victimes, en provenance de Kouroussa, devraient se rendre à Conakry.
Selon le sous-préfet de Dogomet, les corps de Joseph Onivogui et de Harouna Bangoura seront inhumés après la prière de 17 heures.
AGP

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here