Alhassane Souaré, communément appellé Al Souaré pour ses intimes n’est plus a présenté dans le monde médiatique guinéen, Un jeune journaliste  qui est aujourdhui Considéré comme l’un des fervants défenseurs de la culture guinéenne à travers ses émissions Radio et Télé sur Espace-Guinée. Ce vendredi matin, le jeune journaliste culturelle, sur sa page facebook, s’insurge contre ce qu’il appelle injustice. Cette colère est parti de la nouvelle faisant état de l’interdiction des grands concerts et festivals annoncés en cette début d’année à Conakry, précisément sur l’esplanade du Palais du Peuple de Conakry au profit du grand basard.

Ce chévronné animateur culturel a sur sa page fustigé le comportement des autorités guinéennes concernant cette nouvelle s’il s’avererait vraie.

» Mr le nouveau ministre fraîchement nommé aux Sports et à la Culture y a déjà du pain sur la planche qui vous attend. Comment et au nom de quelle loi ou pouvoir la CIEPEX serait supérieure aux organisateurs du Festival des grillades de la CPP et du Concert de EDDY KENZO de Pape soul prod qui depuis 6 mois ont réservés leurs dates pour l’organisation de leurs projets ?

Selon Al Souaré, »Un prétendu appel du haut lieu à tout basculer et donner la priorité au Grand bazard de Conakry au profit de ces projets qui devait se tenir les 31 janv et le second dans la 2e semaine de février. Sauf événement souverain , d’ordre national ou cérémonie du chef de l’Etat aucune cérémonie ne doit être supérieure à une autre ou être annulée au détriment d’une autre devant ces textes de lois, on bafoue le droit des uns au profit de celui des autres, on me parle de Guinée émergente ».

il a par ailleurs lancé un appel pressant aux autorités en charge de la Culture culture guinéenne afin de penser à construire un palais de la Cuture en Guinée, le seul pays d’ailleurs qui n’a pas cette infrastructure dans la sous-région ouest africaine.
» M. le Ministre, il est grand temps que nous ayons enfin ce palais de la culture pour que cesse ce genre de ‪#‎FOUTAISES‬# dans notre pays et que tout le monde soit respecter, tout citoyen guinéen qui investit dans son pays doit être respecté et encouragé, le GRAND BAZARD n’est pas au dessus de la loi pour piétiner ces projets dont les promoteurs ont souffert avec de maigres moyens à mettre sur pieds. Il est grand temps qu’on arrête le trafic d’influence, sinon on aura jamais d’institutions fortes capables de faire respecter la loi que tout le monde se soumette sinon c’est l’anarchie totale. Ce sont à eux 3 des entreprises commerciales ayant les mêmes droits. LE SYSTÈME EST MALADE. Mais ce qui contribue à le rendre malade sont ceux qui sont censés le guérir, ou on va? a-t-il conclu sur sa page facebook.

avec guinee synthèse

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here