Photo Albert Damantang Camara

Photo Albert Damantang Camara La sortie médiatique du porte-parole du gouvernement ne passera inaperçue du côté de l’opposition. Damantang Albert Camara a lâché cette phase polémique qui risque de faire débats dans les états-majors des partis politiques.

La marche annoncée pacifique de l’opposition républicaine s’est soldée par des violences ayant entrainé de nombreux blessés et un mort. Invité dans l’émission GG de la radio Espace Fm, le porte-parole du gouvernement s’est montré menaçant à l’égard de l’opposition.

« Nous demandons l’opposition de venir autour de la table mais s’ils préfèrent descendre dans les rues, on est obligés de les y attendre», a déclaré Damantang Albert Camara.

Ces propos illustrent le dispositif sécuritaire mis en place lundi à Conakry par le gouvernement pour empêcher l’opposition de se rendre dans les différentes mairies de la capitale. Ce dispositif, on le sait, a débordé dans son maintien d’ordre en tirant par endroit des balles réelles qui ont fait de nombreuses victimes du côté de l’opposition et même dit-on du côté des forces de l’ordre.

Aujourd’hui, dans les différentes infrastructures hospitalières, le bilan des blessés est de plus d’une dizaine dont un mort parmi eux.

Amadou Kendessa Diallo

+224 664 24 54 78

E-mail: kenssa2@gmail.com

www.libreopinionguinee.com

 

 

 

 

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here